La diplomatie tchadienne au seul service du clan de Deby

Moussa Faki, ministre tchadien des affaires etrangers

De la privatisation de l’État tchadienne à la privatisation de sa diplomatie.
Le nouveau attaché de sécurité à l’ambassade du Tchad au Burkina Faso, le jeune turbulent Saddi Bokhit, étudiant en master Géni Civil à l’Institut International d’Eau et d’Énergie (2IE) du Burkina Faso a été nommé par un décret présidentiel par Idriss Deby et qui serait le petit frère de Mahamat Saleh Key l’ex-chef d’état major en 2006. Selon les informations concordantes, le poste serait vacant depuis le décès d’un certain Mouctar, neuve de Mahamat Ismael Chaibo membre influant du clan et directeur de renseignement du régime ANS et dont le premier secrétaire à l’ambassade serait son cousin. .
Les ressortissants tchadiens au Burkina (commençants, étudiants, touristes, visiteurs etc…) nous confient que les services de l’ambassade du Tchad au Burkina est réservés  exclusivement aux Zakhawa.  »Si tu n’es pas de leur on te laisse même pas entré » nous confie un ressortissant tchadien sous couvert d’anonymat.

La représentation diplomatique du Tchad au Burkina n’est pas la seul exemple. En Éthiopie, le nouveau complexe abritant l’Ambassade du Tchad à Addis-Abéba inaugurée en 2012 pour un montant de construction qui s’élève à trois milliards de francs CFA et comprend une chancellerie, la résidence de l’ambassadeur, une case de passage et huit (08) villas de haut standing est transformée à des parodies de proxénétisme par le clan de Deby en escale en Éthiopie avec des prostituées de luxe.

A suivre….

The following two tabs change content below.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani
Parfaitement bilingue (arabe-français), activiste politique et analyste indépendant. Citoyen du monde. Passionné d'histoire, des études islamiques et de bande dessinée. Étudiant à vie. Fervent défenseur de la liberté de pensée et d'expression. J’œuvre pour les valeurs démocratiques et la justice. Rédacteur de Jeunes Tchad.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani

Derniers articles parDjarma Acheikh Ahmat Attidjani (voir tous)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *