RÉTROSPECTIVE: Les Dix articles les plus lus en 2014

Palestine, Idriss Deby, Islamisme, Libye, etc.Quels sont les articles que vous avez le plus lus cette année sur le blog Jeunes Tchad?

tech-trends-2014

Jeunes Tchad en 2014

  1. Douze règles du journalisme «indépendant» dans le conflit israélo-palestinien
    Règle n° 11 : Les Israéliens parlent mieux le français que les Arabes. Ce qui explique qu’on leur donne, ainsi qu’à leurs partisans, aussi souvent que possible la parole. Ainsi, ils peuvent mieux nous expliquer les règles précédentes (de 1 à 10). Cela s’appelle de la neutralité journalistique.
  2. Miss Tchad 2015: Merci pour ce moment de honteEt voila, le spectacle tant attendu par les tchadiens vient d’avoir lieu. Comme chaque année, les autorités tchadiennes débloquent des millions de fcfa pour le grand concours de l’année de Miss Tchad. Contrairement aux précédentes, cette année l’élection de Miss Tchad qui s’est tenue à Libya Hotel ce soir du samedi 27 décembre, bat le record de la médiocrité, de l’amateurisme, de la mauvaise organisation, de la honte et du délire.
  3. Idriss Déby a-t-il piégé François Hollande ?
    L’échec patent du mondialisme a créé un séisme désastreux pour les économies et les finances dans tout l’Occident. Il est clair que malgré les propos lénifiants des dirigeants politiques tendant à temporiser la colère des travailleurs la reprise de la croissance n’est pas pour demain. Cette situation porte en elle une nouvelle forme de guerre froide que les puissances feignent ignorer, mais ça ne sera plus pour longtemps. La France se doit de se chercher une place au soleil dans ce monde impitoyable.
  4. La dérive de l’Etat tchadien
    Le milieu intellectuel tchadien regorge de gros talents enfouis, souterrains, repliés voire répulsifs à une société « culturellement » dépravée de ses mœurs, détournée de son identité ancestral, réprimer par une politique despotique, ignorer voire marginaliser par la médiocrité, passionnée par le matériel et totalement coupée du spirituel.
  5. Quelle démocratie pour un Tchad pluriel ?
    Nous devons comprendre que lorsque les enjeux sont fondamentaux, qu’ils affectent des principes et des libertés humaines, le développement et la destinée de toute la société, les ralliement ne peuvent pas trouver une solution acceptable moins encore avec Idriss Deby. Sur des questions fondamentales, il n’y a pas de compromis possible. Seul un changement radical des relations de pouvoir en faveur du peuple rongé par la corruption et l’injustice peut assurer la sauvegarde des enjeux fondamentaux. Un tel changement s’obtiendra que par la lutte. Comme ces valeureux combattants qui se sont battus et continue à se battre courageusement, au prix de souffrances et de pertes humaines élevées dont la réussite sera remarquable.
  6. Quelle démocratie pour un Tchad pluriel? (Deuxième Partie)
    D’autres opposants s’imaginent, naïvement là aussi, qu’à condition d’y mettre assez de violence, la liberté viendra. Mais, la violence ne garantit pas le succès et l’histoire politique du Tchad est témoigne.

    Au lieu de libérer, elle conduit parfois à la défaite, à la tragédie collective, ou aux deux à la fois sans oublier les activistes qui agissent en fonction de ce qu’ils « sentent » devoir faire. Non seulement cette démarche est égocentrique, mais elle n’offre aucune ligne directrice pour développer une stratégie globale de libération.

  7. Peut-on revenir au temps de  »Calif »?
    Le récit coranique sur lequel est fondé cette pensée promu par le Salafisme saoudien jusqu’au montagne Pakistanais et de l’Égypte au Nigeria est l’œuvre d’une interprétation biaisée, d’une lecture littéraire des écritures excluant la forme métaphorique des versets. D’où la divergence et l’apparition des courants et des branches qui se livrent à une lutte sans merci les uns les autres dont tous réclament l’authenticité.

  8. Boko Haram: Avec qui négocie-t-on à N’Djamena?
    Idriss Deby, sa diplomatie et son service de renseignement et de sécurité, ne connaissent absolument rien des islamistes. D’autant que ces derniers le considère un comme «apostat». Une marionnette des occidentaux.
    Croire que le Tchad d’Idriss Deby peu jouer  un rôle dans les affaires islamistes, c’est faire preuve d’une aberration monstrueuse et grotesque.
  9. Tchad: La politique de l’autruche: Une réalité qui cache une autre
    Le Tchad entre dans un tournant dangereux et décisif de son histoire.
    Tant les enjeux sont majeurs et les aspirations d’une franche partie de la population à la justice, à l’égalité se radicalisent de plus en plus à l’extrême.
  10. Les aventures ambivalentes de Deby en Libye
    Les africains en générale n’ont aucun intérêt d’envoyer des troupes au sol en Libye. Cette situation à été créer par l’OTAN, c’est-a-dire par l’occident conscient des dangers d’une telle décision. D’autant que, toute intervention étrangère en Libye ne serait qu’un suicide, avec des conséquences dévastatrices énormes. Elle risque même d’unir tous les protagonistes en conflit, qui percevront cette intervention comme une violation à leur souveraineté.
The following two tabs change content below.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani
Parfaitement bilingue (arabe-français), activiste politique et analyste indépendant. Citoyen du monde. Passionné d'histoire, des études islamiques et de bande dessinée. Étudiant à vie. Fervent défenseur de la liberté de pensée et d'expression. J’œuvre pour les valeurs démocratiques et la justice. Rédacteur de Jeunes Tchad.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani

Derniers articles parDjarma Acheikh Ahmat Attidjani (voir tous)

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE