Le Tchad: les agents de la finance en gréve

Dans un communiquée de presse du 14 mai 2015 dont Jeunes Tchad à reçu une copie, le Syndicat National des Agents des Finances du Tchad félicite ses militants et militantes d’avoir «réagit négativement à la lettre d’engagement du ministres des finances et du budget aux contours assez vague et d’avoir opté pour une gréve de trois jours renouvelable

Selon le Bureau Exécutif du SYNAFT, l’ordre de gréve a été très massivement suivie au niveau des services centraux et déconcentrés, ce qui a conduit à une conférence de presse conjointe de Mme la secrétaire d’Etat aux Finances et aux Budgets assistée du ministre de la fonction publique, du travail et de l’emploi qui insidieusement tentent de faire croire à l’opinion nationale et internationale que les revendications sont malvenues de fait de la «conjoncture très difficile».

A cet effet, le SYNAFT appelle ses militants à la vigilance pour faire échec à ces manœuvres de diversion de la part du gouvernement et rappel que ses démarches ont été entamées depuis le 27 février 2007 et que par des manœuvres dilatoires, les autorités ont refusé de donner suite à la requête pour la simple raison que les agents de Fiances sont les plus gâtés de la République peut-on lire dans le document.

Une assemblée générale devrait être tenu ce samedi 16 mai à la bourse de travail pour décider de la suite de cette contestation. Selon un leader syndicaliste, il n’est d’aucun doute que la gréve sera reconduite.

Le Tchad traverse une crise économique profonde rythmé des grèves, des manifestations et des contestations sociales depuis le début de l’année. Paradoxalement aux arguments avancés du gouvernement, la chute du prix du pétrole, la société civile reproche l’accaparement des richesses de l’Etat par le clan au pouvoir et le détournement massif  des biens publics au profile de la famille du président Deby abandonnant ainsi des pans entières dans la pauvreté.

La rédaction de Jeunes Tchad

The following two tabs change content below.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani
Parfaitement bilingue (arabe-français), activiste politique et analyste indépendant. Citoyen du monde. Passionné d'histoire, des études islamiques et de bande dessinée. Étudiant à vie. Fervent défenseur de la liberté de pensée et d'expression. J’œuvre pour les valeurs démocratiques et la justice. Rédacteur de Jeunes Tchad.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani

Derniers articles parDjarma Acheikh Ahmat Attidjani (voir tous)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *