Tchad: Détournement des fonds pour les réfugiés centrafricains

Consulat général du Tchad à Djeddah, Arabie Saoudite

Les malheurs des uns fait les bonheurs des autres. Des millions de F cfa destinés aux réfugiés centrafricains au Tchad sont détournés par les chancelleries tchadiennes.

C’est dans le cadre de soutien aux milliers de déplacés centrafricains au Tchad suite au conflit confessionnel et tribal que traverse leur pays que les chancelleries tchadiennes et notamment celles du monde arabo-musulman: Soudan, Arabie saoudite… ont organisé une vaste campagne de collecte de fonds. Des organisations musulmanes entre autres et des particuliers ont apporté leur contribution  afin d’améliorer les conditions de vie des déplacés. Des enfants, des femmes et des hommes en situation de survie.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), au total de 101 786 personnes auraient ainsi rejoint le Tchad, par avion et par camion. Entre le 1er novembre 2013 et le 8 avril 2014 (avec un pic en janvier 2014).

Après l’incapacité des autorités tchadiennes à subvenir aux besoins des déplacés, des petites associations des jeunes bénévoles et des particuliers se sont mobilisées pour assister les réfugiés et soulager dans la mesure du possible leurs souffrances. Malheureusement, ce geste humanitaire est pour certain l’occasion de se faire un fonds de commerce et se remplir les poches au nom de l’  »aide aux musulmans ».
L’exemple flagrant est celui des imams et marabouts du Conseil supérieur islamique qui ont détourné des millions de F cfa venus des pays arabes et qui ont vendu au marché des produits destinés à l’aide humanitaire d’urgence.

Jeunes Tchad a reçu une copie de la liste des donateurs (en arabe) des ressortissant tchadiens en Arabie saoudite (Réf: photo 2) où le total de la sommes collectée s’élève à 80 000 riyals (16 469 euros). Un envoi qui s’est mystérieusement volatilisé.

Liste des donateurs tchadiens en aide pour les réfugiés centrafricains

Liste des donateurs tchadiens pour les réfugiés centrafricains

Selon le document, la somme à été donnée à un certain Ahmat Allamin le 31 août 2014 dans les locaux de l’ambassade du Tchad à Riyad pour être remise au Tchad à Mahamat Oumar Ishak et Mahamat Ishak Abdelkader, les deux obligatoirement.

A noter que l’ambassadeur du Tchad en Arabie saoudite Sagour youssouf Mahamat Itno  »l’autre proche de l’autre »serait à plusieurs reprises impliqué dans des détournements de fonds d’assistance des Tchadiens lors du pèlerinage et de fonds pour la réfection des locaux représentatifs du Tchad.

The following two tabs change content below.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani
Parfaitement bilingue (arabe-français), activiste politique et analyste indépendant. Citoyen du monde. Passionné d'histoire, des études islamiques et de bande dessinée. Étudiant à vie. Fervent défenseur de la liberté de pensée et d'expression. J’œuvre pour les valeurs démocratiques et la justice. Rédacteur de Jeunes Tchad.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani

Derniers articles parDjarma Acheikh Ahmat Attidjani (voir tous)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *