Bechir Madet: l’Alliance n’est que groupement de 100 personnes

La messe est dite. Cette fois-ci n’est pas par l’opposition, ni par la société civile moins encore par les activistes blogueurs. Le groupement de l’Alliance d’Idriss Deby Itno ne compte vraiment qu’un peu plus de 100 personnes. Au lendemain de l’élection présidentielle, les premières estimations des résultats de vote des CENI locales annoncent la défaite du président tchadien Idriss Deby dans plusieurs région du pays.

L’aveu est prononcé par Bechir Madet, ancien ministre de la justice et actuel Président des jeunes du MPS (Mouvement patriotique du salut) le parti d’Idriss Deby au pouvoir depuis 26 ans et candidat à sa propre succession.

Lors d’une conférence de presse, le magistrat et fervent militant du Mps Bechir Madet laisse entendre que les résultats ne sont pas très favorables pour le partie de l’Alliance. Il demande en conséquence de se mettre au travaille pour viser les prochaines élections faisant référence aux législatives et communales et  visé le prochaine présidentielle dans 5 ans.

L’ancien ministre écœuré par la défaite de l’Alliance, le parti au pouvoir, présente ce dernier pas plus qu’un regroupement de plusieurs 100 personnes.

En effet, le 7 avril 2016, 112 «partie politique» ont apporté leurs soutiennent au MPS pour élection présidentielle du 10 Avril. Des parties politiques montés de toutes pièces sans aucune forme juridique ni base populaires. Pour le partie au pouvoir, c’est une façon de faire montrer à la communauté internationale sa popularité.
Mais en vérité, chacun de ces parties politiques est incarné par un seul individu sans aucun militant. Dans les 112 partie politique allié du  Mps, ont compte en chacun au maximum deux personnes. Le president et son épouse et inversement.

Le groupement de l’Alliance qui se veut 112 parti politique, n’est qu’un groupement de 112 personnes comme confirme le président des jeunes du partie au pouvoir. Ceci étant un fait, il est logiquement impossible que 112 personnes puissent faire élire un president au milieu d’un peu plus de 6 000 000 d’électeurs.

Malgré les irrégularités et les cas de fraudes massives et  flagrantes, le Mps et les 112 personnes qui le composent n’ont gagné qu’une seule région, bastion d’Idriss Deby d’environs 20 000 âmes. Ennedi-Est.

Mais en toute état de cause, Deby serait-il assez sage pour accepter sa défaite, ou déclara-t-il la guerre à un peuple qui n’a plus rien à perdre? En tous cas, il semblerait que ses collaborateurs ne le suivront pas dans une telle aventure suicidaire.

Djarma Acheikh Ahmat Attidjani
Activiste politique, Mondoblogueur

The following two tabs change content below.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani
Parfaitement bilingue (arabe-français), activiste politique et analyste indépendant. Citoyen du monde. Passionné d'histoire, des études islamiques et de bande dessinée. Étudiant à vie. Fervent défenseur de la liberté de pensée et d'expression. J’œuvre pour les valeurs démocratiques et la justice. Rédacteur de Jeunes Tchad.
Djarma Acheikh Ahmat Attidjani

Derniers articles parDjarma Acheikh Ahmat Attidjani (voir tous)

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *